image009

 

 

 

Un peu d'histoire :

 

A partir de 1928, on voit arriver sur le marché des postes de radios alimentés par le secteur. Dès lors, les constructeurs regroupent dans un même boîtier l'alimentation, le récepteur, le haut-parleur et l'antenne cadre.

Les postes de radios, vers 1930, deviennent superhétérodynes, et ce généralise en 1934. Ce système a été inventé et mis au point par Lucien Lévy en 1917. Les réglages se simplifient, il ne reste plus qu'un seul bouton pour rechercher une station. Ce système est toujours utilisé aujourd'hui.

 

 

Voici des récepteurs fabriqués jusqu'en 1945 (27 appareils) :

 

 

image004

image006

image006

Récepteur à détectrice à réaction à 2 lampes

LOEWE OPTA modèle EB100W de 1931.

Reçoit PO-GO.

Ici schéma, ici photo intérieure

 

 

 

 

Récepteur à détectrice à réaction à 4 lampes

PHILIPS modèle 930A de 1931.

Reçoit PO-GO en 3 gammes.

Ici schéma

 

 

Récepteur à amplification directe à 5 lampes

PHILIPS modèle Super Inductance 830A de 1932.

Reçoit PO-GO.

Ici schéma

 

 

image012

Récepteur superhétérodyne à 7 lampes

LOEWE OPTA modèle Super 32 de 1932.

Reçoit PO-GO-OC.

 

Récepteur superhétérodyne à 5 lampes

GODY modèle G54A de 1932.

Reçoit PO-GO.

 

 

Récepteur américain (US) superhétérodyne à 5 lampes

MAJESTIC modèle 260A de 1932

Reçoit PO-GO.

 

 

image010

image008

Récepteur superhétérodyne à 4 lampes

UNION RADIO modèle C4 de 1932.

Reçoit PO-GO.

 

 

Récepteur à résonance à 4 lampes

TECALEMIT modèle T40 de 1932.

Reçoit PO-GO.

Ici schéma

 

 

 

Récepteur superhétérodyne à 7 lampes

DUCRETET THOMSON, modèle C7 de 1932.

Reçoit PO-GO.

 

 

image011

image024

image014

Récepteur superhétérodyne à 5 lampes

PHILCO modèle 261 de 1933.

Reçoit PO-GO.

 

 

Récepteur superhétérodyne à 7 lampes

MONOPOLE modèle K 36 AF de 1933.

Reçoit PO-GO.

Récepteur superhétérodyne transportable à 4 lampes

Sans marque vers 1934.

Reçoit PO-GO.

Alimentation 110V tous courants.

 

 

image022

image025

Récepteur à amplification directe à 6 lampes

PHILIPS modèle Super Inductance 638A de 1934.

Reçoit PO-GO.

 

 

Récepteur superhétérodyne à 5 lampes

RADIO L.L. modèle 534 Super Synchrovox de 1934.

Reçoit PO-GO..

Récepteur à amplification directe à 4 lampes

SONORA modèle 4 lampes 2ème série de 1934.

Reçoit PO-GO-OC.

Surement le premier récepteur SONORA en bakélite.

 

 

 

image026

image014

Récepteur superhétérodyne à 5 lampes

SPHINX N°12190 vers 1935.

Reçoit PO-GO-OC.

Récepteur superhétérodyne à 4 lampes

REALT modèle 1935 de 1935.

Reçoit PO-GO.

Alimentation 110V tous courants.

 

 

 

Récepteur superhétérodyne à 5 lampes

SNR modèle 8286 de  1936.

Reçoit PO-GO-OC.

 

 

image016

image018

image013

Récepteur superhétérodyne à 5 lampes

DUCRETET THOMSON, modèle non identifié de 1937,

Le diapason est à l'envers.

Reçoit PO-GO-OC.

Châssis du modèle C 85 R de 1937.

 

 

 

Récepteur superhétérodyne à 5 lampes

SONORA modèle SF5 de 1937.

Reçoit PO-GO-OC.

 

 

Récepteur superhétérodyne à 5 lampes

Radio J.D. modèle 644 de 1937.

Tubes : 6A7, 78, 75, 42, 80

Reçoit PO-GO-OC.

 

 

 

image020

image022

Récepteur allemand à amplification directe à 2 lampes

SABA modèle DKE 1938 de 1938.

Reçoit PO-GO.

Ici schéma

 

 

Récepteur superhétérodyne à 6 lampes

SU-GA modèle R48 de 1938.

Reçoit PO-GO-OC

 

Récepteur superhétérodyne à 4 lampes

MARATO vers 1939.

Reçoit PO-GO.

Alimentation 110V tous courants.

 

 

 

image024

image026

Récepteur superhétérodyne à 4 lampes

ATLANTIC modèle A2A.29 de 1940.

Reçoit PO-GO-OC.

 

 

 

Récepteur superhétérodyne à 4 lampes

PHILIPS modèle A 43U de 1940

Reçoit PO-GO-OC.

Alimentation 110V tous courants.

 

 

 

Récepteur superhétérodyne à 6 lampes

RADIO-STAR modèle 826 de 1941.

Reçoit PO-GO-OC1-OC2.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Différentes bandes de radiodiffusions :

 

PO (Petites ondes), OM (Ondes moyennes), AM (Amplitude modulation), MW (medium wave), de 522 à 1620 KHz (USA de 530 à 1710KHz).

GO (Grandes ondes), OL (Ondes longues), LW (long wave), de 144 à 281 KHz.

BE (Bandes étalées), souvent la bande des 49m soit de 5,9 à 6,2MHz.

OC (Ondes courtes), SW (short wave) ou KW, de 1,6MHz à 26,1MHz.

FM (Modulation de fréquence) ou UKW, de 87,5MHz à 108MHz (normes CCIR), 76 à 90MHz (Japon), 64,8 à 74MHz (normes OIRT, Europe de l'est).

RNT (Radio Numérique terrestre), DAB (Digital Audio Broadcasting), T-DMB (Terrestrial Digital Multimedia Broadcasting), de 174 à 240MHz (Bande VHF3), 1452 à 1492MHz (Bande L).

 

 

Différents modes de modulations (liste non exhaustive) :

 

AM (Amplitude Modulation) : Modulation d'amplitude avec une largeur de bande de 6 à 18 KHz (9 KHz pour la radiodiffusion en Europe et 10 KHz aux USA)

NFM (Narrow Frequency Modulation) : Modulation de Fréquence bande étroite avec une excursion de ± 5Khz

WFM (Wide Frequency Modulation) : Modulation de Fréquence bande large (radiodiffusion FM) avec une excursion de ± 75Khz

BLU (Bande Latérale Unique) ou SSB (Single-Sideband Modulation) : Bande latérale Unique avec BLI ou LSB : Bande Latérale Inférieure et BLS ou USB : Bande Latérale Supérieure

CW (Continuous Wave): Télégraphie, morse (décodage à l'oreille pour les initiés du bip bip bip !) avec une largeur de bande inférieure à 1000 Hz.

MDF (modulation par déplacement de fréquence) ou FSK (Frequency Shift Keying) : Sorte de modulation de fréquence pour le numérique qui utilise 2 fréquences pour le 0 et le 1 du binaire.

DRM : Digital Radio Mondiale (radiodiffusion numérique sur les bandes de radio classiques en OC, PO, GO), largeur de bande de 9 KHz à 20 KHz suivant le plan de fréquence.

 

 

 

En cliquant sur les photos, vous pouvez les visionner en grand et les télécharger en 1024 x 768.

En cliquant sur le nom de l’appareil, vous aurez des informations complémentaires telles que les schémas, les anciennes publicités et les documents techniques sous forme d’un fichier PDF ou d'une image JPG.

 

 

 

TSF

Batterie et galène

TSF

Après 1945

Transistors

SONY® Histoire

TV

Divers

Page d'accueil

TSF

Avant 1945

Radio amateur

Trafic et communication

OPTALIX

SONY® collection

Histoire de la TV

La presse

Liens

Audio

Informatique

DX TV

Matériels Vidéo

Mesures