1862, L'Abbé Giovanni Caselli met au point un dispositif appelé le Pantélégraphe qui permet de transmettre par câble un texte ou un dessin. L'analyse du document se fait grâce à un stylet électrisé balayant horizontalement la feuille posée sur un cylindre métallique.

 

 

Dessin transmis par pantélégraphe sur 9 km par câble en 1865.

 

 

1879, le 16 janvier, Constantin Senlecq publie la théorie d'un système de transmission d'images animées appelé le Télectroscope utilisant le sélénium comme cellule photo sensible qui balaie la surface dépolie d'une chambre photographique.

 

1884, le 6 janvier, Paul Nipkow dépose le brevet de son disque analyseur d'images.

 

 

Principe de la télévision mécanique avec le disque analyseur de Paul Nipkow.

 

 

1897, Karl Ferdinand Braun invente le principe du tube à rayon cathodique.

 

 

Tube cathodique de Braun à cathode froide, les électrons étaient arrachés à la cathode à l'aide d'une tension très élevé de l'ordre de 100 000V.

 

 

1900, le 25 août, le mot "télévision" est entendu pour la 1ère fois au congrès international de Paris pour la transmission d'images fixes, mot prononcé par le Capitaine Constantin Perskyi.

 

 

 

1908, le 22 janvier, Edouard Belin présente son appareil de transmission de photographies par le téléphone, le Bélinographe.

 

 

 

1923, John Logie Baird dépose un brevet de télévision mécanique utilisant le disque de Nipkow, l'image ne comporte que 8 lignes.

 

1924, premiers essais en laboratoire de transmission de l'image d'un visage par télévision mécanique en 8 lignes.

 

1923, le 29 décembre, Vladimir Kosma Zworykin dépose le brevet d'un tube analyseur d'image, l'iconoscope.

 

1925, le 25 mars, John Logie Baird fait une démonstration publique de télévision mécanique au London department store Selfridges on Oxford Street à Londres, mais n'arrive pas a régler correctement l'image et ne fait apparaître qu'une vague silhouette.

 

1926, le 27 janvier, John Logie Baird présente à la Royal Institution de Londres la télévision mécanique comportant 16 lignes, c'est la naissance officielle de la télévision.

 

 

 

1927, le 7 avril, première démonstration publique de la télévision aux Etats Unis par les laboratoires Bells, utilisant une transmission hertzienne (station AM de Whippany, 3XN) et utilisant comme écran une dalle comportant 50 tubes néon avec 50 anodes chacun soit 2500 pixels, qui donne une image de 50 lignes et 18 images par seconde. L'analyse de l'image se fait par disque de Nipkow.

 

 

 

 

1927, premiers essais d'enregistrement vidéo sur disque 78tr en 30 lignes et 12,5 images par seconde.

 

 

 

1928, le 9 février, première transmission transatlantique de la télévision entre Londres et New York par John Logie Baird.

 

1928, le 2 juillet, création de la première station de télévision américaine par Jenkins, W3XK, à Silver Spring, en 48 lignes et 15 images par seconde.

 

1928, le 6 juillet, John Logie Baird présente la télévision couleur utilisant un seul disque de Nipkow divisé en 3 sections, une par couleur (RVB).

 

 

 

1929, le 30 septembre, la BBC inaugure un service expérimental mais régulier de diffusion télévisée (une demi-heure par jour). Le système Baird comprend 30 lignes verticales avec 12,5 images par seconde.

 

 

 

1929, en novembre, René Barthélemy travaille à la mise au point d'un téléviseur mécanique reprenant le principe de Baird car il recevait régulièrement les émissions de Londres au laboratoire de la CdC à Montrouge.

 

 

Récepteur de télévision mécanique de 30 lignes fabriqué par René Barthélemy en 1928.

 

 

1931, le 14 avril, première démonstration publique de télévision mécanique par René Barthélemy à Malakoff en France avec une définition de 30 lignes horizontales.

 

 

 

1931, en avril, un jeune passionné de radio, Henri de France, ayant son propre laboratoire, La Compagnie Générale de Télévision, au Havre parvient à doubler la définition du système Barthélemy en passant à 60 lignes puis à 120 lignes en 1933.

 

1932, le 25 avril, première émission de télévision parlante à Paris, tournée à Montrouge aux laboratoires de la CdC (La Compagnie des Compteurs).

 

 

 

1932, en décembre, le ministre des PTT choisit le système Barthélemy qui était en concurrence avec les systèmes de Baird et d'Henri de France. René Barthélemy s'installe au studio spécialement conçu pour la télévision rue de Grenelle.

 

1933, en février, les premiers essais de télévision entièrement électronique sont faits en Allemagne sous la direction de Manfred Von Ardenne. Le tube analyseur de Zworykin et le tube cathodique de Braun sont utilisés dans ses essais.

 

 

 

1934, au 31 décembre, la France comporte entre 400 et 500 téléviseurs en circulation.

 

1935, le 22 mars, l'Allemagne inaugure le premier programme régulier en Europe.

 

 

1935, le 26 avril, à 20h30, au 103 rue de Grenelle à Paris est lancée la première émission officielle de la Télévision française par Georges Mandel, ministre des PTT. La définition est de 60 lignes.

 

 

 

1935, le 18 novembre, c'est l'inauguration du nouveau studio, rue de Grenelle, avec un système de 180 lignes mécaniques. On y voit la première speakerine, Suzy Winker.

 

 

Téléviseur à tube cathodique de 1936 EMYVISOR avec sa loupe incorporée.

 

1936, le 22 avril, Marc Chauvière présente le Visiodyne Baby, un récepteur de télévision à tube cathodique en 180 lignes qui fournit une image de 7 x 5cm.

 

 

 

1936, le 16 août, les J.O. de Berlin sont télévisés, 150 000 téléspectateurs ont assisté aux cérémonies et aux épreuves. Les retransmissions se font par câbles qui relient la plupart des grandes villes allemandes.

 

 

1936, le 2 novembre, la BBC inaugure le nouveau standard électronique de 405 lignes qui ne s'arrêta que 49 ans plus tard, le 3 janvier 1985.

 

1937, le 18 septembre, les essais de télévision en 455 lignes débutent avec un nouvel émetteur sur la tour Eiffel arrosant la région parisienne dans un rayon de 100 km.

 

 

1938, le 10 avril, arrêt définitif du standard mécanique de 180 lignes.

 

1939, le 31 juillet, fermeture annuelle pour cause de vacances du studio de télévision, rue de Grenelle, il ne sera jamais réouvert.

 

1939, le 3 septembre, c'est la déclaration de guerre, la France arrête ses émissions de télévision. La BBC cesse ces émissions en diffusant un dessin animé de
Mickey Mouse. Un mois plus tard, l'Allemagne reprend ces émissions en 441 lignes. Les techniciens français sabordent les équipements de télévision en cassant quelques lampes juste avant l'entrée des allemands dans la capitale.

 

 

Radio téléviseur Marconi en 455 lignes de 1939.

 

 

1941, le 3 mai, les USA adoptent le standard 525 lignes, 30 images par seconde et abandonnent le 441 lignes. Ce standard est toujours utilisé.

 

1942, le 30 juillet, mise en place de la télévision allemande en 441 lignes à Paris pour les occupants, création par réquisition de la préfecture de la Seine, des studios de télévisions au 13, 15 rue Cognac Jay (ancienne pension La Familiale de l'Alma) et du dancing Magic city (180 rue de l'Université) et l'exploitation régulière commence le 7 mai 1943.

Kurt Hinzmann inaugure officiellement Fernsehsender Paris, le 29 septembre 1943.

 

 

Logo de Paris Télévision (Fernsehsender Paris) ici, reçu à Londres, accompagné à l'époque par la musique "Sur le pont d'Avignon" en 1943.

 

 

1944, le 16 août vers 23h30, c'est l'arrêt définitif de Paris-Télévision sans aucune destruction de matériel pourtant demandée par Berlin.

 

1944, le 1er octobre, reprise des activités rue Cognac Jay avec quelques essais d'émissions de télévision en 441 lignes par intermittence en circuit fermé car les américains interdisent l'utilisation de l'émetteur de la tour Eiffel. Il sera restitué le 1er octobre 1945. Ces essais permettront aux techniciens français de se former et de s'habituer au nouveau matériel.

 

 

 

1945, le 1er octobre, reprise des émissions officielles de la télévision française en 441 lignes, lignage allant de 441 à 455 lignes en 4/3, suivant la source. La RDF (Radiodiffusion française) est créée (Source la revue La Télévision Française N°9 de janvier 1946).

 

 

Mire de la Télévision Française au début des émissions officielles en 1945.

 

 

1945, le 31 décembre, environ 1000 téléviseurs sont en service en France.

 

1948, le 20 novembre, François Mitterrand choisit le 819 lignes comme futur standard de la télévision française. L'Europe choisit la définition de 625 lignes sauf la France qui revendique une télévision de qualité et en haute définition, "l'image la meilleur du monde". Les essais débutent le 15 novembre 1949. Le standard 441 lignes doit être maintenu jusqu'en 1958.

 

1949, le 9 février, La RDF devient la RTF (Radiodiffusion et Télévision Française).

 

1949, le 29 juin, 1er journal télévisé créé par Pierre Sabbag.

 

 

Mire de la Télévision Française en 1949 avec comme indicatif musical, L'ouverture du Carnaval romain du Benvenuto Cellini d'Hector Berlioz. A droite générique du journal télévisé en 1949.

 

 

1950, le 25 avril, c'est le début officiel de la télévision française en 819 lignes.

 

 

La revue Télévision, N°8 avec en couverture, le téléviseur SONORA TV3 de 1950.

 

 

1950, 31 décembre, 3 794 postes de télévisions sont en service en France.

 

 

Combiné Radio/téléviseur 441 lignes Ducretet Thomson, TL06 de 1950 avec sa loupe remplie d'huile.

 

 

1951, en septembre, CBS présente son système de télévision couleur, le N.T.S.C. (National Television System Commitee).

 

1952, le 14 février, la première station de télévision de province est née, c'est l'émetteur de Lille qui reçoit les émissions de Paris et les retransmet en 819 lignes.

 

1953, apparition de la nouvelle mire, appelée "mire au cheval de Marly".

 

 

 

1953, le 2 juin, le couronnement de la Reine Elizabeth II d'Angleterre est retransmit par la RTF. Cet évènement entraîne l'achat massif de téléviseurs en France. En une année, le nombre de téléviseurs passe de 59 971 à 125 088.

 

 

 

1954, en avril, la 1ère télévision couleur est commercialisée aux USA, le RCA CT100.

 

 

Chaîne de montage et de réglage du RCA CT100 en 1954.

 

 

1954, en juin, c'est la création de l'Eurovision.

 

 

 

1956, dans la nuit du 2 au 3 janvier, l'émetteur 441 lignes de la tour Eiffel est endommagé par un incendie (ce n'est que le câble reliant l'émetteur à l'antenne qui brûle). L'état en profite pour arrêter définitivement ce standard et propose une aide financière pour l'achat d'un poste 819 lignes. Au début de cette année, il ne restait plus que 5000 téléviseurs en 441 lignes.

 

1956, le 30 mars, la RTF présente son système couleur, le S.E.C.A.M. (SÉquentiel Couleur À Mémoire) mis au point par Henri de France.

 

 

Mire "la Niçoise" vers 1966.

 

 

1956, le 30 novembre, CBS diffuse ses premières images sur magnétoscope.

 

1958, 31 décembre, un million de postes de télévision sont en service en France.

 

1962, le 11 juillet, premier essai de retransmission de télévision par le satellite Telstar entre les USA et la France, c'est le début de la Mondovision.

 

1963, le 21 décembre, début de la 2ème chaîne française au standard européen 625 lignes. Les émissions régulières commencent en avril 1964.

 

 

Logo de la deuxième chaîne en 1963 et Logo de la toute nouvelle ORTF en 1964.

 

 

1964, le 25 juillet, la RTF devient l'ORTF (Office de la Radiodiffusion et Télévision Française).

 

 

1967, le 1er octobre, la télévision couleur arrive en France sur la 2ème chaîne.

Quelques téléviseurs sont en services dont le CFT réf RS 15 dérivé des prototypes utilisant des tubes cathodiques ronds RCA (visible au Musée du Son de St Fargeau dans l'Yonne).

 

 

Logo de la deuxième chaîne couleur en 1968 et un des premier téléviseur couleur, le CFT, le RS 15.

 

 

1972, le 31 décembre, c'est le début de la 3ème  chaîne couleur.

 

1974, le 7 juillet, L'ORTF n'est plus, elle est scindée en 7 sociétés indépendantes.

 

1975, le 6 janvier, les 3 chaînes de télévision française changent de nom et deviennent TF1, Antenne 2 et France Région 3 dit FR3.

La même année, TF1 passe à la couleur.

 

 

 

1976, lancement du 1er magnétoscope à cassette VHS par JVC au japon, commercialisation en France en 1978.

 

 

Le premier magnétoscope VHS de JVC, ici le premier modèle japonais en 1976.

 

 

1977, 25 juin, création du système Antiope qui permet l'envoie de textes informatiques par le biais de la télévision, c'est l'ancêtre du Teletext.

 

1977, 1ere télévision à utiliser un écran LCD.

 

 

Hitachi présente le Liquid Crystal TV en 1977 au salon de la télévision de Berlin.

 

1978, commercialisation des premiers lecteurs de vidéo-disque (30 cm de diamètre) appelé Lazervision (LV) par Philips, image et son en analogique, remplacé en 1988 par le Compact Disc Vidéo (CDV) avec son en numérique et l'image analogique renommé par Pioneer en 1992 en Lazerdisc (LD) avec les mêmes caractéristiques que le CDV, format abandonné officiellement en janvier 2000.

 

 

Lecteur de Lazervision de Philips, modèle Philips VLP700 vers 1980.

 

1981, le 1er janvier, la prise Péritélévision (invention française) devient obligatoire sur tous les postes de télévision couleur vendus en France.

 

1983, arrêt des émissions de TF1 en 819 lignes (norme E).

 

1984, le 4 novembre, naissance de la 1ère chaîne privée et payante en France, c'est Canal + qui reprend l'ancien réseau d'émetteurs du 819 lignes.

 

1986, naissance de la télévision par câble à Pontoise en région parisienne, une vingtaine de chaînes sont proposées.

 

1986, 1ère télévision LCD vendue en France par Citizen, référence 18TA-OF.

Elle affiche une image en noir et blanc avec une définition de 96 000 pixels.

 

 

Citizen, référence 18TA-Ofde 1986 (collection perso).

 

 

1986, le 20 février, lancement de La Cinq de Berlusconi et le 1er mars, lancement de TV6 de Maurice Lévy. Un an plus tard, elle est remplacée par M6 de Métropole TV..

 

 

 

1988, arrivée de la télévision analogique avec le D2Mac Paquet (son en numérique et vidéo en analogique avec une compression temporelle), le format change aussi et passe pour la première fois en 16/9. Ce système n'aura pas le succès commercial escompté et sera définitivement abandonné en 2000 dû à l'avènement du tout numérique. La diffusion se faisant uniquement par le satellite TDF 1 et seulement une chaîne a diffusé dans ce format, la Sept (chaîne franco-allemande qui deviendra Arte).

 

1991, commercialisation par Philips du Compact Disc Interactif (CDI) sorte de Cdrom sans ordinateur et du Vidéo Compact Disc (VCD), image et son numérique au format Mpeg 1, ancêtre du DVD, les 2 formats furent des échecs commerciaux.

 

1992, la télévision au format 16/9 arrive dans les magasins et le format de la télévision numérique le Mpeg 2 est retenu pour la diffusion de programmes par satellite.

 

1992, le 12 avril, c'est l'arrêt définitif de La Cinq qui sera remplacée par Arte, le 28 septembre. Le même mois, le groupe France Télévision est créé, Antenne 2 devient France 2 et FR3 devient France 3.

 

1994, le 13 décembre, début de La Cinquième, chaîne de la connaissance et du savoir qui deviendra plus tard France 5.

 

1995, lancement de la 1ère télévision à écran plasma.

 

 

Le Plasmatron de Sony, PZ2500 de 1995.

 

 

1995, lancement en décembre du nouveau format de disque vidéo numérique, le Digital Versatile Disc (DVD) traduit en français par disque numérique polyvalent.

 

2003, lancement des premières "Box" permettant de regarder la télévision par l'ADSL.

 

2005, le 31 mars, la télévision numérique terrestre (TNT) en Mpeg 2 et Mpeg 4 (payante) arrive sur le territoire français.

 

2006, commercialisation au Japon des premiers lecteurs HD Blu-ray disc par Sony (PlayStation 3) et du format concurrent le HD DVD de Toshiba abandonné le 19 février 2008.

 

 

2008, le 31 octobre, début officiel de la télévision numérique en HD gratuite sur la TNT au standard Mpeg 4 H264 avec une définition maximale de 1920 x 1080 pixels.

 

2009, le 25 novembre, début du retrait de Canal + de la bande III VHF qui sera affectée pour la radio numérique DAB+/DMB.

 

2009, en décembre, lancement des premiers téléviseurs en 3D.

 

2010, le 24 novembre à minuit, arrêt définitif des émissions de Canal + en analogique et du même coup abandon définitif de la bande VHF 1 et 3 (canaux historiques) pour la télévision.

 

2011, le 8 mars à 00h04, arrêt définitif des émissions analogiques sur l'émetteur historique français, la Tour Eiffel, histoire qui commença en 1935.

 

Prise de vue à 23h51, le 7 mars avec le bandeau annonçant la fin de la diffusion analogique.

 

Dernière image analogique diffusée par la Tour Eiffel à 00h04, le 8 mars 2011 (extrait d'une vidéo HD).

Dernière image venant de France 3 (canal 28), Jacqueline Joubert expliquant la télévision aux Français en 1951 (60 ans avant !)

Les autres émetteurs se sont arrêtés 30 secondes avant la 3.

 

 

2011, le 30 novembre, arrêt définitif des programmes de la télévision analogique en France et donc la mort de la norme du système de diffusion L et du SECAM français.

 

2012, le 12 décembre, créations de 6 nouvelles chaînes sur la TNT gratuite en HD (6ter, L'équipe HD, Chérie HD, Numéro 23, HD1 et RMC Découverte), leur déploiement se fera sur 2 ans.

 

 

Téléviseur 4K dit UHD, Samsung UE85S9 avec une diagonale de 2,16m et un balayage de 1KHz, juin 2014

 

Cette photo n'a pas été prise à Broadway mais à Paris sur l'écran 4K Samsung en juin 2014.

 

2013, en décembre, lancement des premiers téléviseurs 4K soit 7680 x 4320 pixels !

 

 

Ici, vous trouverez ma collection de matériels de télévision.

 

 

 

TSF

Batterie et galène

TSF

Après 1945

Transistors

SONY® Histoire

TV et vidéo

Divers

Page d'accueil

TSF

Avant 1945

Audio

OPTALIX

SONY® collection

Histoire de la TV

La presse

Liens

 

 

 

DX TV