Les ampoules à basse consommation et le réchauffement climatique:

 

Le gouvernement et l'Europe ont voté l'interdiction progressive des ventes de lampes à incandescence car elles sont énergivores et leur rendement n'est que de 5 à 10%, c'est à dire que sur 100W consommés, seul 5 à 10W servent à l'éclairage, le reste part sous forme de chaleur qui peuvent contribuer au chauffage d'une pièce sous certaines conditions.

Les lampes dites Eco les remplacent mais elles ont plusieurs défauts, elles sont très polluantes, elles contiennent jusqu'à 5mg de mercure par lampe, je vous rappèle qu'il y a environ 15 ans, le thermomètre médical à mercure était interdit, le mercure est un poison qui détruit l'organisme et qui s'attaque au système nerveux.

Elles émettent un léger rayonnement UV comme les tubes fluo, elles émettent aussi un faible champ électromagnétique qui perturbent la réception des ondes radios en grandes ondes (France inter, Europe 1, RMC et RTL), les petites ondes (AM, France info et France Bleu). Elles mettent un certain temps à devenir brillantes (des améliorations sont visibles sur les derniers modèles qui sont un peu plus chers), ne supportent pas ou ne fonctionnent pas avec les variateurs de lumière ou les minuteries électronique et leur recyclage est obligatoire car très polluantes pour la nature, alors que faire ? Je propose de revenir à la bougie… mais elles aussi sont polluantes car elles émettent du CO2 venant de la combustion d'un produit pétrolier, la paraffine.

Ah!, j'oubliais, en France, l'électricité est d'origine nucléaire à 85% (source EDF 2013) donc il n'y a que très peu de rejet de CO2 dans l'atmosphère mais un problème nous guette, nous consommons de plus en plus d'électricité et notre parc de centrales électrique vieilli ainsi que le réseau de distribution qui arrive à ses limites et l'Europe est en train de se rendre compte qu'en 2015, la demande de consommation dépassera l'offre ce qui entraînera de très grosses pannes de courant comme en 2006 en France, donc il faut effectivement moins consommer mais intelligemment.

 

La lampe éco coûte 5 à 8 fois plus chère qu'une lampe classique mais dure de 8000h à 12000h contre 1000h pour la bonne vieille lampe d'Edison.

Pour info, si on remplace toutes les lampes à incandescence d'un appartement de 60m², l'économie d'électricité sur un an n'est que de 1% à 15% de la facture annuelle suivant le type de chauffage, ce bénéfice est mangé par le changement d'une seule lampe défectueuse car elles ne supportent pas les allumages fréquents (éclairage des WC, cage d'escalier) et les variateurs de lumières.

De plus les lampes classiques à incandescence participent au chauffage d'un logement (environ 1%) et permettent d'économiser un peu de fuel ou de gaz, par contre leurs retraits devra être compensé par le chauffage en hiver donc l'économie réalisée serait très faible voir inexistante et pourrait contribuer à l'augmentation du rejet de CO2 si le chauffage est au fuel ou au gaz.

Les lampes éco dans une cage d'escalier dures beaucoup moins longtemps que les vieilles lampes à incandescences, quelques semaines voir quelques jours.

 

Je suis donc très pessimiste sur l'utilisation de ces lampes par contre une alternative aux lampes éco existe, c'est la DEL ou LED (la diode électroluminescente), on voit arriver sur le marché des lampes LED de 230V qui remplacent les lampes classiques, elles ne chauffent pas ou presque, la lumière est chaude (enfin ! ) et ne consomment que de 5W à 12W pour une durée de vie de 25 000 à 50 000h, pour un prix de 8 à 40€, elles ne sont peu ou pas polluantes sauf à la fabrication et n'émettent qu'un faible rayonnement électromagnétique. Elles peuvent remplacer toutes les lampes d'une maison.

 

Un troisième type de lampe existe et remplace les lampes à incandescence classique par des lampes à incandescence halogène qui consomme 30% à 50% d'énergie en moins pour le même éclairage, dure 2000h (attention beaucoup plus fragile aux vibrations) et ne coûte que 2 à 3 fois plus cher par rapport à une lampe classique. Elles supportent les allumages fréquents et les variateurs électroniques et ressemblent à une lampe classique, la seule différence visible, c'est qu'il y a dans l'ampoule un 2ème bulbe plus petit, elles seront interdites en 2016.

 

Mon conseil est simple, passez à la lampes LED, remplacez vos anciennes lampes à filament ou fluo dès qu'elles lâchent par des lampes LED, c'est un peu plus cher à l'achat mais elles tiennent très longtemps.

Tous les types de culots existent, les culots à baïonnettes sont plus difficiles à trouver.

 

Pour le choix des lampes, comparez les lumens (unité d'éclairement) au lieu de la puissance. Un éclairage de 1200 lumens correspond à une puissance de 100W pour une lampe classique, 1000 lumens correspondent à 75W, 800 lumens correspondent à 60W environ et 500 lumens pour une lampe de 40 à 50W environ.

 

Calendrier du retrait des lampes classiques en France :

 

-          30 juin 2009, retrait volontaire des lampes à incandescence classique (LIC) supérieures à 100W (classes de consommation E, F, G).

-          1er septembre 2009, interdiction (non-réapprovisionnement des stocks) des lampes LIC de 100W et des lampes halogènes claires de 75W et plus (classes E, F, G).

-          31 décembre 2009, retrait des lampes LIC de 75W et plus (classes E, F, G).

-          30 juin 2010, retrait des lampes LIC de 60W (classes E, F, G).

-          1er septembre 2010, retrait des lampes halogènes claires de 60W et plus(classes D, E).

-          1er septembre 2011, retrait des lampes LIC de 40W et des lampes halogènes claires de 40W (classes D, E).

-          1er septembre 2012, retrait de toutes les autres lampes LIC et des lampes halogènes claires de 25W (classes D, E).

-          1er septembre 2013, retrait des lampes à culots S14, S15, S19 de type linolite et de toutes les lampes halogènes claires (classes D, E).

-          1er septembre 2016, interdiction des lampes de classe C à l'exception des lampes G9 et R7s.

 

Les spots à réflecteur appelés dichroïde seront normalisés courant 2010 et les tubes fluo verront leurs défauts (mercure par exemple) supprimés suivant un calendrier d'avril 2010 à avril 2017.

D'autres dérogations entreront en vigueur en attendant l'amélioration de certaines technologies.

Au final, restera comme lampes à incandescence, les lampes de types halogène, nouvelle génération, qui ne devront pas dépasser la classe B.

Dernière info, attention, à l'ancien culot à baïonnette (B22), il va disparaître petit à petit, pour ne laisser que le culot à vis (E27). Faites vos stocks ou changez les douilles ou achetez des adaptateurs baïonnette /vis.

 

Pour finir, une petite conclusion personnelle :

 

Je ne suis ni contre ni pour la lutte contre le réchauffement climatique mais je suis contre la bêtise et les solutions idiotes. Il faut améliorer notre environnement, acheter intelligent. Avant de faire quoi que ce soit pour la Terre, réfléchissons au contre effet dont les conséquences peuvent être pires.

Si on nous parle tant du réchauffement climatique, c'est qu'il y a des milliards de Dollars et d'€uros à se mettre dans la poche et avec les nouvelles taxes que l'état met en place, c'est des milliards qui vont renflouer les caisses dites vides. Les lampes Eco polluent plus que les lampes classiques même si elles consomment 5 fois moins à cause des déchets.

Dans les années 2000, les voitures n'ont jamais autan consommé d'essences car les constructeurs sont sous la pression des pétroliers. Une R19 de 1995 avec pot catalytique consommait 5 litres au cent Km, une C3 de 2003 consommait 7 litres au 100 Km pour le même type de routes et pour la même puissance de moteur (75 Chevaux), à vous de réfléchir. Heureusement que depuis 2008, la courbe s'est inversée et les voitures deviennent de plus en plus sobre et donc moins polluantes, ouf! il était temps.

Mais pourquoi la voiture électrique n'est pas encore rentable, toujours pour les même raisons de lobbying des pétroliers, il n'y a qu'a voir ce qui c'est passé avec la EV1 de Général Motors en 1996 qui aurai pu faire un malheur mais tous les modèles ont été rappelés et détruit par la firme en 2003 sous la gouvernance Bush car elle faisait peur aux groupes pétroliers et pourtant c'était viable car il y a avait une demande assez forte de la part des américains.

Des exemples, il y en a partout, soyons attentif et réfléchissons avant de faire n'importe quoi.

 

Remarque très importante sur les lampes fluo compact et les tubes fluorescents appelés à tord néon :

 

Ses types d'éclairages utilisent le principe de la fluorescence, c'est à dire que la lumière blanche émise par les parois du tube est d'origine ultraviolette (UV) qui est généré par l'ionisation d'un gaz (gaz qui devient conducteur d'électricité). L'ultraviolet est généré par de la vapeur de mercure qui est hautement toxique pour les organismes vivant. Chaque tube contient environ 5 mg de mercure (métal liquide à température ambiante). Lorsque vous cassez par accidents une de ses lampe, du mercure est vaporisé dans la pièce que vous risquez d'inhaler. Le mercure dans l'organisme s'accumule et provoque à long terme des problèmes neurologique grave (Alzheimer et autres dégénérescences). Pour la petite histoire, quand une personne voulait se débarrasser d'un ennemi, il répandait au sol du mercure qui s'écoulait dans les rainures du parquet, la victime vivant ou dormant dans cette pièce s'intoxiquait lentement mais sûrement et devenait folle en quelques mois, le crime restait impuni à l'époque des rois, maintenant on connaît très bien les symptômes.

 

Dans tous les cas, lors de la casse d'une lampe fluo, il faut aérer immédiatement la pièce et faire sortir les enfants, ramasser les morceaux de verre avec une balayette, NE SURTOUT PAS PASSER L'ASPIRATEUR qui vaporiserait le mercure dans toutes les pièces car le sac garderait le mercure, prendre un essuie tout légèrement humide ou une lingette pour nettoyer le sol à l'endroit de l'impact puis mettre tous les déchets dans un sac plastique que vous fermez pour qu'il soit étanche, quitter la pièce qui est aérée pendant au moins 15 minutes, n'oubliez pas de vous laver les mains. En respectant ces règles vous minimisez les risques d'intoxication au mercure qui est déjà présent dans certains poissons et dans les amalgames (plombage) chez le dentiste. Le mercure s'accumule dans le corps humain et n'est pas évacué naturellement.

 

 

Bruno Piffret, le 25 octobre 2008

Mise à jour du 28 mars 2015

brunopif@hotmail.com

 

 

 

 

TSF

Batterie et galène

TSF

Après 1945

Transistors

SONY® Histoire

TV

Divers

Page d'accueil

TSF

Avant 1945

Audio

OPTALIX

SONY® collection

Histoire de la TV

La presse

Liens

 

 

 

DX TV

Matériels Vidéo